phone

Comment rédiger un article de blogue performant

23 octobre 2017

Par Mélissa Toutant, coordonnatrice marketing

 

Un article de blogue est bien plus qu’un simple texte. Il porte en lui bon nombre de fonctions : moteur de mots-clés pour améliorer le référencement, véhicule de notoriété de votre entreprise et vendeur de vos produits ou services. Avant de vous lancer dans sa création, il existe quelques règles non négligeables pour respecter les bonnes pratiques d’un billet de blogue. Armez-vous d’une bonne dose d’inspiration et de ces 5 stratégies pour rédiger un article pertinent!

1. Connaître les objectifs du site et son persona

D’une part, avant même de prendre votre clavier en main, vous devez connaître les objectifs du site. Sert-il à conclure une vente avec un prospect? Sert-il à promouvoir vos services? Sert-il à faire changer un comportement? Différents objectifs peuvent teinter le type d’articles de blogue que vous écrirez. Il est donc important de les maîtriser afin d’orienter la rédaction en conséquence.

D’autre part, votre persona (votre client cible) est d’une importance capitale. Vous rédigez TOUJOURS un article en fonction d’un lecteur qui, en l’occurrence, devra poser une action. Il vous faudra connaître leurs comportements, leurs besoins, leurs attentes et tenter d’y répondre par le contenu et l’organisation de l’information.

Le persona est une représentation précise de votre client type. Sa conception vous permettra de déterminer son profil psychologique et démographique (sexe, âge, profession, éducation, région, etc.), ses habitudes sur le Web, ses questionnements et plus encore. Savoir un maximum d’information sur celui-ci permettra d’enligner votre écriture avec l’objectif de votre entreprise et, en somme, de l’inciter à faire l’action demandée.

2. Récolter l’information et faire un plan

Une fois le sujet déterminé, c’est l’heure de la recherche! Hiérarchisez votre contenu de l’information principale à la plus spécifique. Elle apparaîtra alors sous le mode de la pyramide inversée (aussi appelé entonnoir), qui vous permettra de capter l’intérêt du lecteur dès le début. C’est pourquoi vous devrez vous attarder davantage sur votre introduction pour qu’elle contienne tous les renseignements nécessaires et pour engager le lecteur à poursuivre sa lecture.

Votre plan servira à :

  • Identifier les mots-clés principaux;
  • Déterminer le titre et les sous-titres;
  • Indiquer vos idées dans chacun des sous-titres;
  • Établir l’appel à l’action (CTA).

3. Rédiger le contenu

Il est maintenant temps de mettre vos idées par écrit. Un article de blogue peut varier en termes de quantité de mots. Certains y vont avec des billets courts de l’ordre de 400 mots, alors que d’autres privilégient les articles de 1000 mots. C’est à vous de voir qui conviendrait le mieux selon vos objectifs, votre persona et votre sujet. En règle générale, une page Web devrait contenir un minimum de 350 mots pour être prise en compte par les robots de Google.

Un article de blogue n’est pas une thèse! Le texte doit être vivant et accrocheur. Un lecteur sur le Web est beaucoup moins attentif qu’un lecteur sur papier. Pour vous aider, voici les règles d’or de la rédaction Web à adopter :

  • Présenter en premier ce que le lecteur vient chercher.
  • Rédiger sous la forme de la pyramide inversée, soit en fournissant l’information essentielle au début et en répondant aux 5 W (voir graphique).
  • Les phrases doivent donc être courtes et simples.
  • Chaque paragraphe doit contenir qu’une seule idée et être court (maximum de 5-6 lignes).
  • Synthétiser et vulgariser l’information.
  • Interpeller le lecteur et parler de son point de vue.
  • Utiliser le bon registre de langue.
  • Illustrer avec des exemples.
  • Éliminer le langage creux.
  • Penser le texte pour la lecture en diagonale (mettre des mots en caractères gras pour guider le lecteur, ajouter des listes à puces ou numérotées, mettre des tableaux, etc.).

4. Réviser le texte

Une étape essentielle : corriger votre texte. Nul besoin de dire qu’il perdra de la valeur s’il est désordonné ou plein de fautes!

Voici 5 stratégies de relecture efficace pour repérer les erreurs de grammaire, d’orthographe et de syntaxe :

  • Relire à voix haute;
  • Relire à l’envers;
  • Prendre du recul avant de faire une relecture;
  • Relire sans vraiment lire (en balayant le texte);
  • Relire pour enlever les mots superflus.

Toutes ces stratégies de correction vont vous permettre d’améliorer le sens, le style et l’orthographe. Et c’est certain que réaliser l’ensemble de ces relectures ne fera que rendre votre article plus captivant pour votre public.

5. Optimiser l’article

La tâche principale d’un rédacteur Web est d’intégrer des mots-clés et leurs synonymes de façon stratégique dans le texte. C’est de cette manière que les moteurs de recherche considéreront votre article pour le positionner dans les premiers résultats. Cela améliore donc votre référencement naturel.

Où mettre les mots-clés?

  • Dans le titre principal;
  • Dans les sous-titres;
  • Dans votre contenu;
  • Dans les métatitres et métadescriptions;
  • Dans les balises Alt de vos images;
  • Dans les liens internes et externes;
  • Dans l’URL de la page.

Et si on faisait affaire avec des pros…

Somme toute, un bon article de blogue devra être lu par votre cible et trouvé dans les moteurs de recherche. Privilégiez toujours la qualité plutôt que la quantité! La rédaction Web n’est pas votre tasse de thé? Faire affaire avec des rédacteurs Web professionnels peut être très avantageux pour votre entreprise. Chez Adeo Internet Marketing, nos rédacteurs sont formés pour écrire selon votre public cible et pour mettre en lumière votre entreprise. Communiquez avec nous pour une soumission gratuite!


Suivez-nous sur Facebook!